Philippines

Au bonheur des femmes ?

Philippines 2010 Aux Philippines, l’avortement et le divorce sont toujours interdits, le président en exercice défraie régulièrement la chronique avec ses plaisanteries lourdement sexistes mais – c’est écrit en toutes lettres dans le Rapport 2018-2019 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur les salaires dans le monde – : « dans ce pays les femmes gagnent en moyenne 10,3% de plus que les hommes ». Cherchez l’erreur ! (…)

Philippines

Moi présidente : finis des contrats précaires !

Philippines 2019 Moi présidente ? Ma première décision, affirme sans la moindre hésitation Liubeth (photo ci-dessus), ouvrière dans une entreprise de confection de la zone franche de Rosario, serait d’interdire les contrats d’embauche temporaires indéfiniment renouvelés… Ce serait bon pour les femmes, oui, et tant mieux si par la même occasion des dizaines de milliers de travailleurs mâles y gagnent aussi (…)

Philippines

El Pueblo Unido et la Nation dans tous ses états

Philippines 2019 Chaque année, au mois de juillet, le traditionnel discours présidentiel sur l’état de la Nation (SONA) pousse dans la rue des milliers de manifestants. 2019 n’a pas dérogé à la règle. Ils étaient 5.000 selon la police, 40.000 selon les organisateurs de ce « United People’s SONA » à braver une pluie diluvienne pour dénoncer les renoncements du président Duterte face à une Chine expansionniste et la brutalité (c’est une euphémisme) de sa gestion (…)

Philippines

Notes du Bangsamoro (5) L’autonomie, et après ?

Philippines 2019 Un Bangsamoro élargi, doté d’un parlement propre, de plus d’autonomie et de ressources accrues, c’est chose faite et, fin mars dernier, un gouvernement de transition a été nommé, qui dispose de trois ans pour poser les bases d’une paix durable dans la région : un défi qui suscite autant d’espoirs que de doutes (…)

Philippines

Notes du Bangsamoro (4) Indigènes

Philippines 2019 Bien avant son adoption définitive – juillet 2018 par le parlement, janvier 2019 par référendum –, la Loi organique sur le Bangsamoro (BOL) suscitait inquiétudes et débats parmi les populations indigènes de la région autonome. Les préoccupations récemment exprimées, tant lors d’une rencontre inter-tribale tenue dans la municipalité d’Upi que du dialogue entre représentants du gouvernement de transition et indigènes du hameau de Bagong, témoignent de la complexité de la situation et des questions toujours en suspens que posent le fonctionnement et les orientations futures de la nouvelle entité administrative (…)