Philippines 2012

Philippines

Les pêcheurs contre le projet de zone franche de Casiguran

Dans la commune de Casiguran (province d’Aurora, dans l’île de Luzon), la construction des infrastructures de la future zone franche a commencé. L’Aurora Pacific Ecozone & Free Port couvrira 13.000 hectares. Aquaculture, industries de transformation des produits de la mer, complexes touristiques, aéroport international, port franc. De substantiels avantages fiscaux seront offerts aux investisseurs… au grand dam des pêcheurs locaux.

Pêcheurs du hameau de Cozo – l’un des cinq villages de la commune sur lesquels s’étendra la zone économique spéciale – Andy et Nelly Barcenas ont rejoint le front des opposants au projet de zone franche. Ils dénoncent :
– la confiscation de terres aujourd’hui plantées de cocotiers et de cultures vivrières
– le déplacement de communautés indigènes
– la pollution des fonds marins et la destruction de la mangrove
– le détournement de fonds publics
Soutenus par l’organisation paysanne PAMANA, des groupes écologistes et des représentants de l’église catholique, ils demandent l’annulation du projet.
Mais à Casiguran, des groupes paramilitaires menacent les opposants. Des grenades ont été lancées contre la maison d’un des leaders du mouvement. Et quand une réunion d’information est organisée au village de Cozo, des militaires s’y invitent. Silencieux, au fond de la salle, ils ne participeront pas au débat, mais relèveront le nom des présents, et tous comprendront l’avertissement.

les photos de cette page sont également disponibles en version couleur