Philippines

Brèves de Navotas

Philippines 2018Deux mois que je me rends à Navotas une à trois fois par semaine et j’ai l’impression de n’avoir qu’effleuré le sujet. J’y suis d’abord allé accompagné, introduit, par des militants de Pamalakaya. Dans un espace limité au seul barangay Tangos (et encore, une partie seulement). On m’a installé à l’ombre, offert à manger. Du poisson frit, des moules grillées au feu de bois, des crevettes et bien sûr du riz. J’y suis retourné tout seul. J’ai élargi mon périmètre d’investigation. Jusqu’au port de pêche industrielle. On s’habitue à ma présence (…)

Philippines

Sale temps pour la baie de Manille (2)

Philippines 2018« Le voyageur qui entre dans la baie de Manille contemple avec admiration le magique tableau qui s’offre à ses regards. La baie, large et profonde, forme une vaste nappe d’eau bordée à tous les points de l’horizon par la verte ceinture des palétuviers. (…) En face, à mesure que le navire avance vers le lointain mouillage, on distingue peu à peu la colonne du phare, les dômes rouges des églises de Manille, les maisons blanches de Cavite, et par intervalles les cases agglomérées d’un village indien. Là seulement, et sur de très petits espaces, se révèle la présence de l’homme ; tout le reste appartient à la nature vierge, à l’inconnu » (L’archipel des Philippines et la domination espagnole, Charles Lavollée – Revue des deux Mondes, 1860) (…)

Philippines

Trop belle (pour eux) la plage !

Philippines 2014Des centaines de communautés de pêcheurs habitent le long des 39.289 kilomètres du littoral philippin et, après une journée en mer, tirent leurs « bankas » sur des plages de rêve. Trop belles (pour eux) ces plages ! Ne seraient-elles pas mieux « rentabilisées » par l’industrie touristiques ? Heureusement, un décret délimitant une bande de terre interdite à la construction (no build zone) de 40 à 200 mètres dans les zones à risque a été opportunément promulgué au lendemain du passage du typhon Haiyan (…)

Philippines

Tacloban après le typhon

Philippines 2014A Tacloban, neuf mois après le passage du Typhon Haiyan, les stigmates de la catastrophe sont encore bien visibles et, comme d’habitude, ce sont les quartiers populaires construits de bric et de broc qui ont été les plus durement touchés (…)

Cambodge

Points de vue sur la Vattanak Capital Tower

Cambodge 2014Phnom Penh. Cent quatre-vingt-huit mètres, trente-neuf étages : la Tour Vattanak est le plus haut édifice de la capitale. L’immeuble a, paraît-il, été construit en respectant les règles du feng shui et, avec sa forme sensée représenter un dragon, il se repère de loin (…)

Cambodge

Répression : suite…

Cambodge 2014Plutôt rébarbatif, le Freedom Park version main de fer ! Mais à l’unisson des mauvaises résolutions que le gouvernement semble bien décidé à mettre en œuvre pour (mal) commencer l’année 2014. Après que les forces de l’ordre aient ouvert le feu sur les grévistes (au moins 3 morts) ; puis que la police et plusieurs dizaines de nervis aient brutalement délogé les opposants qui campaient sur Freedom Park ; Tep Vanny, Yorm Bopha et trois autre militantes anti-expulsion de la communauté de Boeung Kak ont été arrêtées ce matin (…)

Cambodge

La militante anti-expulsion Yorm Bopha libre, mais…

Cambodge 2013Emprisonnée depuis plus d’un an, Yorm Bopha, militante anti-expulsion de la communauté de Boeung Kak, a été libérée sous caution ce vendredi 22 novembre 2013, par décision de la Cour d’appel.. Si la libération de Yorm Bopha a été accueillie avec soulagement par les habitants de Boeung Kak, les défenseurs des droits humains, les bonzes et les (nombreux) observateurs internationaux rassemblés devant la Cour suprême de Phnom Penh, le verdict ne satisfait guère (…)

TERRES / Cambodge

Tout sauf des armes

Sixième épisode du cycle TERRES. Au Cambodge, depuis l’adoption de la loi de 2001 sur la propriété foncière, qui permet à l’état d’attribuer des terres sous forme de « concession foncière économique », 2 millions d’hectares – 56% des terres arables du pays – sont passés aux mains de sociétés privées. (…)

France / Livre

Cafés mémoire

Cafés mémoire_couverture

Sin le Noble, un « projet de rénovation urbaine » est en cours dans les quartiers de la Montée et des Épis. « Cafés mémoire » est à la fois un instantané (photos) de ces quartiers avant transformation, et leur histoire contée par des habitants (…)

Cambodge

Les irréductibles de Borei Keila

Cambodge 2012En 2003, quand la municipalité de Phnom Penh concède à la société Phanimex les terrains de Borei Keila pour le développement d’un projet immobilier, celui-ci est présenté comme un modèle de réaménagement urbain sans déplacement de population… Aujourd’hui, moins d’un tiers des familles ont effectivement été relogées, beaucoup ont été expulsées… mais d’autres résistent (…)

Cambodge

Rififi à Tangov village

Cambodge 2012Tangov village, au sud de Phnom Penh. Bâties au dessus du canal Barang, envahi par les détritus de toute sorte, deux rangées de maisons que la municipalité de Phnom Penh a décidé de détruire. Une indemnité de 50 dollars est proposée aux habitants. Certaines familles ont accepté, mais d’autres ne l’entendent pas de cette oreille (…)