colombie

Colombie

Avoir 20 ans à Bogota

-« Avoir 20 ans à Bogota, quand on a de la chance, c’est résider au nord de la ville ou dans les quartiers des classes moyennes, aller à l’Université et posséder, peut-être, un téléphone portable, une voiture… Mais pour la majorité des jeunes, avoir 20 ans à Bogota c’est habiter au sud de la capitale, à Ciudad Bolivar – deux millions d’habitants, un dépotoir de pauvres – où survivre est l’unique préoccupation.
Avoir 20 ans au pays des narcotrafiquants, des paramilitaires et de la plus ancienne guérilla du continent, c’est vivre avec, dans un coin de sa tête, le fantôme d’une violence tellement quotidienne qu’on en finit par oublier la peur.
Avoir 20 ans à Bogota, au pays de Marquez et de Botero, c’est aussi vivre dans un pays de cyclistes et de footballeurs, de musiciens, de danseurs et de cinéastes… Le pays, tendre et tragique, du réalisme magique. » (1) Maurice Lemoine : extrait de la préface du livre

Exposition : 40 photos N&B, montées sous verre au format 40X50